à la cité

Mobiliser et accompagner vers l’initiative citoyenne

Au Maquis va au devant de tous les publics pour déclencher la prise de conscience sur les enjeux citoyens, mobiliser les habitants et accompagner leurs initiatives.
Des petits villages ruraux dévitalisés aux cités urbaines stressées, notre équipe installe des maquis avec les habitants, en coopération avec les acteurs du territoire.

Ateliers de sensibilisation citoyenne dans l’espace public à Lauris, Cavaillon, Marseille, etc.
Au Maquis a mis en place des séances de sensibilisation aux questions citoyennes afin de permettre à chacun de comprendre les enjeux mondiaux par l’expérience. Puisé dans les pédagogies actives, Au Maquis propose des animations interactives, ancrées dans la réalité : ateliers cuisine, atelier cosmétiques naturels, atelier réparation de vélo, jeux de rôle, balade botanique, atelier composteurs, atelier recyclage, entretien de son véhicule…  accompagnés d’outils et d’animations adaptés.
Les thématiques abordées : alimentation, paysannerie, commerce équitable, énergies et habitat, solidarité internationale, géopolitique, environnement, biodiversité, gestion des déchets, économie sociale et solidaire, entraide, réparations, bien-être, cultures, auto-gestion, coopération…
D’autres ateliers éco-citoyens ont été animés par notre équipe depuis 3 ans à Encagnane, à la Fête du Panier à Marseille, à la Journée du Commerce Equitable à Marseille et Nice, aux Journées des solidarités locales, aux Rencontres éco-citoyennes…

Espace de végétalisation urbaine à Cavaillon

Aux Arcoules et à Dr Ayme nous installons avec les habitants des espaces où poussent fleurs, arbres ou aromatiques ! Des espaces pour embellir le cadre de vie, des espaces pour rendre une place à la biodiversité dans la ville, des espaces pour planter et être en contact avec la terre. Ici et là ce sont des sceaux et des sceaux de terres que nous avons portés (enfin les enfants surtout !) pour remplir des pallox, ici passer la grelinette pour y semer bourraches, cosmos et capucines… A suivre…

Composteurs collectifs

Sur une idée de la communauté de commune LMV nous allons à la rencontre des habitants de résidences pour installer avec eux des composteurs qui pourront servir à toute la résidence. Dans ces groupes de citoyens composteurs, certains gèrent l’approvisionnement en broyat de bois, d’autres s’occupent de transférer le compost de bac en bac, tous participent en y jetant leurs déchets organiques ! L’utilisation de composteur permet de réduire drastiquement le poids de nos poubelles (constitué de 25% de déchets organiques) et surtout de faire un geste efficace pour l’environnement.

Création de jardins partagés
A Encagnane, Au Maquis a mobilisé les habitants pour la création d’un jardin puis animé les réunions de concertation pour leur mise en place en coordination avec les acteurs locaux.

Nos actions :
– Mobilisation des habitants et concertation lors de porte à porte et d’événements conviviaux.
– Paysagisme du futur jardin, budgétisation, choix des aménagements et des fournitures, choix des essences, planification du jardin…
– Sensibilisation des jardiniers aux techniques de jardinage lors d’ateliers pratiques.
– Encadrement des chantiers de construction des structures et équipements du jardin.
– Accompagnent des jardiniers dans leur organisation, vers l’auto-gestion.
Médiation.
– Développement d’activités annexes au jardin (repas, animations, événements, pédagogie, parcours, arts plastiques…).
En 2012, en partenariat avec le Centre Social la Provence et le bailleur social Famille et Provence, Au Maquis a impulsé la création d’un jardin en partage à Encagnane, grâce à la mobilisation des habitants du quartier. Ceux-ci sont descendus des immeubles pour réinvestir une parcelle laissée à l’abandon. Comme un défi au béton, les habitants ont transporté 50m3 de terre dans des grandes jardinières pour planter des fleurs, des légumes, des fruits… http://aumaquis.org/category/jardin-dencagnane/

A Mérindol, c’est une même envie qui unit les habitants du village pour planter et se rencontrer.

Plantations comestibles dans la ville
Face aux crises agricoles communes, tous les espaces de production sont réquisitionnés ! Planter la cité pour assurer notre sécurité alimentaire, pour mieux s’alimenter et pour moins cher, pour comprendre le cycle de vie des plantes et apprendre à respecter l’environnement mais aussi pour créer du lien autour de jardinières ou manifester sa révolte contre le béton.

Un planteur masqué sévit la nuit, dans les jardinières des espaces publics, il sème les graines et plante les légumes en laissant des messages provoc’ aux habitants. En réponse, Au Maquis met au défi ce planteur et anime des ateliers de plantation dans la rue avec les écoles, les centres de loisirs, les commerçants, les associations, les adultes… Cette action introduit la mise en place de jardinières comestibles dans les rues gérées par les habitants, en coopération avec la collectivité : tout le monde plante, tout le monde arrose et tout le monde récolte, c’est la règle du jeu.

Aménagement d’un jardin pédagogique pour la déchetterie verte de Cavaillon
En partenariat avec la Communauté de Communes Provence Luberon Durance (CCPLD), à Cavaillon, Au Maquis conçoit et aménage un jardin pédagogique dans le but de sensibiliser les habitants au jardinage écologique. Le jardin abordera : les techniques alternatives de jardinage écologique, la gestion de l’eau, le choix des essences adaptées au territoire, les alternatives aux gazons, les haies composites, la biodiversité, le compostage… A Cavaillon

Conception d’un parcours pédagogique au CFAI d’Avignon
En coopération avec l’APTE, Au Maquis conçoit un parcours pédagogique sur le développement durable dans le centre de formation. Axé sur l’énergie dans l’industrie, la gestion des déchets et de l’eau, le parcours pédagogique est conçu avec les élèves comme un « serious game » interactif qui permet aux étudiants de comprendre l’impact écologique de chacun de nos choix. Voir l’article

Formation sur l’engagement citoyen.
Au Maquis anime des formations sur le thème de l’engagement citoyen. Avec l’Afev (association nationale de lutte contre l’échec scolaire via le bénévolat étudiant), Au Maquis a organisé plusieurs temps de formation avec des outils participatifs : formation des volontaires civiques de la région PACA sur l’engagement citoyen, séminaire de rentrée des salariés, we d’intégration des bénévoles et formations annuelles sur l’éducation, les zones prioritaires et les bonnes pratiques éducatives, la coopération… Plus d’infos

Porteurs de paroles
Au Maquis propose des lieux de paroles dans l’espace public, grâce à l’outil « porteurs de paroles » qui permet de faire émerger la discussion et le débat dans la rue sur des thématiques politiques et citoyennes. « est-ce que tout s’achète? « , « la faim est-elle une fatalité ? », « le bio, c’est pour les bobo »… autant de questions posées aux passants et invitant à la discussion sur la solidarité internationale et les droits de l’homme, l’accès à l’eau et sa marchandisation, l’agriculture et le commerce équitable…

Organisation d’événements participatifs
L’équipe d’Au Maquis a l’expérience d’organisation d’événements conviviaux pour rassembler les habitants : fête de quartier, de village, espaces de jeux, repas insolents, concerts, carnavals, bibliothèque de rue, marchés gratuits, animations festives pour petits et grands… Ces évènements sont préparés en amont avec les structures sociales et les habitants d’un quartier ou d’un village comme un projet de lien social.
Plus d’infos : Rencontres éco-citoyennes de Mérindol, fête du Panier à Marseille…

PEP (Pupilles de l’Enseignement Public)
Au Maquis a réalisé, en 2012, une étude sur la création d’un centre d’accueil écocitoyen en Ariège.

Toilettes sèches
Au Maquis met à disposition des toilettes sèches démontables pour des événements et a mis au point des animations pour tout public autour de cette thématique.