Archives de catégorie : Actualités

La cité vivante de l’alimentation + d’infos

Création de la Cité vivante de l’alimentation !

Soutenons ce projet participatif pour le « bien manger local » en Luberon

L’association Au Maquis et ses partenaires co-construisent le projet de Cité vivante de l’alimentation et vous invitent à voter pour cette action sur le site du Ministère de l’Écologie afin d’être soutenus dans le démarrage du projet.

Votez en cliquant sur ce lien

Pourquoi construire un lieu sur l’alimentation en Luberon ?
Le Luberon est appelé « Montagne de santé », tant sa diversité cultivée et sauvage est riche. Exemple du régime méditerranéen, il possède tous les atouts : céréales, fruits, légumes, olives, vignes… avec 1991 producteurs pour 180 600 habitants et 6 millions de visiteurs par an. Malgré de belles initiatives pour l’encourager, seuls 2 % des habitants consomment en circuit-court.

Le système agro-industrialisé et mondialisé majoritaire montre ses limites environnementales, économiques, sanitaires et sociales. Il est temps de repenser l’alimentation, comme bien commun, à un niveau local afin de favoriser une agriculture respectueuse de l’environnement, des hommes qui la produisent et de la santé de ceux qui s’alimentent. Avec un enjeu de taille : qu’elle soit accessible à tous.

L’idée :
L’alimentation est l’affaire de tous et ce n’est que par une démarche collective, participative et par l’action que nous pourrons y répondre. Notre idée : rassembler autour de la même table producteurs, mangeurs, collectivités, entreprises pour réfléchir ensemble et impulser des initiatives pertinentes. La Cité vivante sera un épicentre de liens, d’activités, de partage d’expériences et de transmission autour de l’alimentation et dont les interactions avec les questions environnementales, économiques, de santé et de société en font un enjeu majeur de la vie locale. Elle aura pour objectif de contribuer, par l’action, à la construction d’un nouveau système alimentaire local, dans une logique d’économie circulaire créatrice d’emplois durables.

La Cité vivante aura pour objectifs de :
– mieux comprendre les enjeux alimentaires du territoire
– sensibiliser les habitants du territoire et des villes voisines sur les questions d’alimentation
– mobiliser les acteurs de la production alimentaire (agriculteurs, réseaux, transformateurs…) pour la dynamisation de leurs secteur autour d’actions concrètes (coopérative ou lieu de vente, atelier de transformation, événements…)
– mobiliser les citoyens, collectivités, commerçants et construire des systèmes en circuit-court

Le site : À l’entrée de Lauris, un ancien moulin à farine, né en 1514 , puis équipé d’une station hydraulique en désuétude, attendait un élan. Rénové de manière écologique, le bâtiment historique se transformera en un lieu tourné vers l’avenir pour impulser cette initiative innovante dans une logique de coopération et de mutualisation.

Les porteurs du projet l’association Au Maquis et ses partenaires :
Véritable marmite d’initiatives locales, Au Maquis dynamise, depuis 6 ans, les acteurs du territoire et fait des liens entre la ville et le monde rural. Associé à la Mairie de Lauris, elle a revitalisé le site de l’ancien Moulin en y installant un jardin sur la biodiversité et un Café associatif, où se mêlent actions sociales, cultures, éducation et activités d’économie circulaire.
Les partenaires : Mairie de Lauris, les Habitants.es, les Paysans.nes, réseaux – Transformateurs.rices, le Parc du Luberon – Collectivités – Chercheurs – Associations locales, Centres Sociaux – entreprises

Le projet se construit aujourd’hui. Le soutien du Ministère de l’Ecologie permettra son démarrage dès cette année. Si vous êtes intéressés : rejoignez la démarche.

#citevivante #AppelDuSol #economiecirculaire #AgricultureUrbaine #antigaspi #Gaspillage #ZeroDechet #Conso #Consommation #Durable #Retail #alimentaire #foodwaste #distribution #asso #PACA #Pesticides #Paysan #locavore #circuitcourt #consolocale

Bonne nouvelle, La cité de l’alimentation a besoin de nous toutes et tous!!

Salut tout le monde, l’association Au maquis construit en ce moment, avec ses partenaires, un beau projet : la Cité vivante de l’alimentation.

On a candidaté pour se faire financer une partie du projet par le Ministère de l’écologie (précision : c’est l’Etat qui finance…et donc nous tous). Et bonne nouvelle : on a été retenu par le premier jury ! Waouaw !

Et pour la 2ème manche, on a besoin de nous tous ! Il ne reste plus que 418 candidats et c’est le vote des internautes qui va déterminer les lauréats.

Alors, si vous avez envie que la Cité de l’Alimentation prenne vie en Luberon pour rapprocher producteurs.rices, citoyens.nes, collectivités et créer de belles actions : coopérative alimentaire, atelier de transformation, événements, jardin pédagogique, ateliers de cuisine, réseau de vente pour les cantines…

VOTONS POUR NOUS !

c’est le collectif qui fera la différence, alors ça prend 2 secondes, lisons cette page, votons et parlons-en à la planète entière pour faire exploser les scores !

Le programme d’Avril !

Le programme d’Avril au café en pdf

cliquez sur l’image pour l’agrandir

Avril is coming, majestueux moment de l’année !
Comme la nature, on éveille nos corps, nos sens, nos cerveaux et on ressort de chez soi… Rencontrons-nous et tissons encore et encore ses liens qui nous enrichissent, nous ravissent, nous sauvent. Ouvrons bien les yeux et les oreilles pour recevoir les mots, les traits et mélodies des artistes du Café et échauffons nos gambettes pour la saison des bals qui commence !

Et comme les fleurs, au café ce WE on annonce la couleur ! En commençant dès jeudi soir, pendant le marché, par l’expo-vernissage Kaomento de Tereza de Almeida, laquelle sera suivi d’un mini-concert de son duo You & I.
On mettra ensuite notre Vendredi à l’œuvre des derniers préparatifs de costumes marionnettes et la soirée sera généreuse d’Instants Magiques, spectacle philosophico-poético-burlesque avec des textes de jean-Marc Bonnel.
Samedi après-midi, on vous invite à défiler avec nous dans les rues de Lauris pour son carnaval haut en couleur ! Et comme on aime ça, que toute la Provence en parle depuis des semaines, on vous emmène dimanche après-midi à Marseille sur les réformés, pour l’Agroparade de l’année !

En avril, les couleurs fleurissent, alors suivons-les !

 

Côté Collectif Café

La dernière réunion du collectif Café a traité de l’organisation de la prochaine Assemblée Générale du Café, le sam 14 avril prochain de 17h à 19h, des futurs aménagements (guinguette, pergola et mobiliers), des expositions (programmation à lancer), de photos à partager (bientôt un appel à contribution) et de la construction de l’Espace de Vie Sociale (projet en partenariat avec la CAF visant à réaliser un diagnostic des besoins sociaux du territoire et réécrire ensemble notre projet social)…

Elles sont ouvertes et fertiles ces réunions, ce sont elles qui décident des petites et grandes orientations de notre Café à tous : vous y êtes les bienvenue une fois de temps en temps ou tous les mois !

Retrouvez le compte-rendu est en ligne sur ce lien

 

 

 

L’ Agro-parade 2018

Venez célébrer l’agriculture paysanne avec l’ Agro-parade 2018, le 8 avril prochain sur la Canebière à Marseille !

Au menu : de l’ambiance, des couleurs et des déguisements surprenants… & surtout une agriculture dynamique et positive !
Venez déguisez !…

J-30 avant l'Agro-Parade ! Assemblez vos costumes, décorez vos chars, accordez vos instruments et RDV dimanche 8 avril sur la Canebière marseillaise !

Publié par Campagne Agriculture et alimentation en région PACA sur jeudi 8 mars 2018

Participer au financement du Café et Jardin

Le Café Villageois et son Jardin des Rêves à Lauris ont la grande chance d’être enrichis tous les jours par les propositions des habitants, les initiatives des uns, les heures et les heures de bénévolat des autres, les dons en arbres, bois, câbles, vaisselle et autres cadeaux précieux pour son fonctionnement… mais un peu de beurre dans les épinards nous permettra à tous d’aller plus loin.

Participons au développement des activités du Café Villageois et du Jardin des Rêves en finançant les investissements du lieu : matériel de sonorisation pour les spectacles, matériaux de construction, équipement de bar, arbres, plants, outils de jardin, mare, pergola, cabane à outils, panneaux pédagogiques du jardin, petites constructions, mobiliers, tireuse à bière, panneaux solaires thermiques…

Cliquez ici pour participer (lien du site en ligne début juin)

Et RDV très vite pour de belles aventures de liens, de joie, de musiques, de bonnes bouffes, de pratique, de danse, de rire et d’espoir…

Samedi, on danse au Café !

Samedi dernier, on s’est retrouvé au Café Villageois pour une soirée Salsa initiée par Jean, un habitant du village qui souhaite nous faire partager sa passion.

Quelle super soirée !! Dès 19h, nous sommes plus d’une quinzaine à participer à l’initiation animée par Jean. 1, 2, 3 et … tout le monde se prend au jeu !

La soirée continue, on mange quelques tapas, on rencontre des voisins et on danse ! Tout le monde a adoré cette ambiance chaleureuse où on peut venir passer une soirée gratos, rencontrer des gens, écouter du bon son, papoter et danser !! Des jeunes, des enfants, des adultes, tout ça dans une belle ambiance de joie !

Le samedi, c’est dit, on éteind sa télé et on vient danser !

A très bientôt, donc !

Des graines, du cinéma et le plein de solidarité

VENDREDI 2 OCTOBRE AU CAFE VILLAGEOIS
Cinéma pour collecte de graines paysannes

11924917_1611526649128358_3659845964972858547_n

Ces dernières années on a beaucoup entendu parler de la problématique des semences paysannes, entre la mainmise des grands groupes de semenciers sur nos agriculteurs, les condamnations de Kokopelli, et les enjeux autour des OGM! Pour nous consommateurs que cela veut-il dire? Quels enjeux et quels responsabilités avons nous ?

D’un autre côté, depuis quelques semaines on nous reparle de la question des migrants qui demandent l’asile en Europe, comme si cette question avait disparu de l’espace public ces dernières années. La raison? Surement la guerre en Syrie, guerre à laquelle nous ne comprenons pas grand chose, mais qui a provoqué le déplacement de la moitié de la population de ce pays. Paysans, fonctionnaires, mère de famille, enfants, professeurs… personne n’est épargné et si la plupart trouve refuge dans d’autres régions de la Syrie, beaucoup on du se retrouver au Liban, en Turquie, en Jordanie… et quelques uns tentent la traversée vers l’Europe, longue et périlleuse!

Pourquoi faire le lien entre ces deux sujets qui pourtant semblent très éloignés?

Nous avons la chance d’accueillir à Lauris le vendredi 2 Octobre, l’association « Graines et cinéma » (https://www.facebook.com/Grainesetcinema) qui va nous proposer une belle projection pour mieux nous faire comprendre ces deux enjeux. Et puisqu’ils partent en Syrie bientôt ca sera aussi l’occasion de leur donner des graines potagères… Car avec ces nombreux déplacements les paysans n’ont plus accès à leurs graines qu’ils avaient conservées… Or comment assurer son avenir alimentaire si on n’a plus de graines à faire germer, pousser pour récolter fruits et nouvelles graines? La Via Campesina, réseau international pour donner de la voix aux paysannes et paysans, se chargera d’organiser la répartition de celle-ci sur le terrain.

La soirée se déroulera donc au café villageois avec autour d’une bonne soupe paysanne (merci à l’Adear et ses paysans de nous offrir tout ces beaux légumes!) une exposition de photos, la projection de quelques courts métrages sur la Syrie (et éventuellement un temps de questions/réponses) et enfin la projection d’un long métrage : « Pour le meilleur et pour l’oignon » qui au travers du labeur d’un paysan pour récolter et vendre ses oignons dans le but de payer son mariage nous fait une allégorie de la situation actuelle du marché!

Une belle soirée de solidarité en perspective, une belle occasion pour nous tous de mieux comprendre les enjeux qui nous entourent et notre rôle de citoyen!

Si vous avez des graines de variétés potagères dont vous voudriez faire bénéficier les paysans syriens amenez-les ce soir là, Graines et cinéma seront ravis de les transmettre en Syrie au travers de leur relais sur place. Ils feront un second voyage en bateau cet hiver qui sera l’occasion d’emmener des sacs de graines de céréales et de légumineuses… Peut-être que notre petit épeautre, blé dur ou pois chiche se plaira bien de l’autre côté de la Méditerranée !

Eric