Je suis Charlie ? Lettre à ma maman

Coucou les mamans,

et les enfants, frères, sœurs de Charlie et autres démocrates,

Je suis aussi profondément choquée par les événements qui se sont passés… et pourtant, on ne peut pas dire qu’on ne sait pas que le monde a mal et que nous ne sommes pas tous, un peu « responsables ». Le « confort de vie des occidentaux » (même s’il ne concerne pas tout le monde!) est touché en plein cœur, avec ses valeurs de liberté d’expression, d’entreprise qui vont avec. Ca fait mal. Très mal.

Alors, c’est l’occasion de rappeler que c’est la guerre dans de nombreux pays du monde tous les jours, que les droits des hommes et des femmes sont bafoués, que la plupart des humains ne connaissent pas la liberté d’expression… que nous sommes dans notre « bulle » de confort mais que nos actes de domination, de néo-colonisation d’autres peuples et pays ont des conséquences qui peuvent être graves.Les guerres menées en Irak et ailleurs, pour préserver les ressources utiles à nos vies confortables font grandir des enfants dans la peur, la haine de l’occident, le repli, l’envie de vengeance…

Je suis Charlie aujourd’hui, oui, c’est sûr, pour défendre les copains qui osaient ouvrir leurs gueules sur ce monde qui marche à l’envers !

Mais surtout, je suis Charlie demain et je continue d’agir pour l’égalité des peuples, de TOUS les peuples, l’arrêt des guerres prononcées au nom de notre confort, la mort du capitalisme qui rend esclaves nos frères chinois, nigerian ou congolais, la fin du royaume de la finance où le marché des armes est roi, l’ouverture d’esprit grâce à l’écoute, l’échange, l’amour du voisin…

Il y a beaucoup de chemin à parcourir pour imaginer un monde d’égalité où les citoyens sont libres et épanouis.
Moi, Charlie, je commence maintenant.

– Charlie devient autonome et responsable pour la production d’énergies. Arrêtons de faire la guerre du pétrole, de l’uranium ou lithium : demain, je conduis moins, je prends le train, je fais du stop ou du covoiturage. Je mets des panneaux solaires sur mon toit et je réduis tous mes appareils pour moins consommer. Si j’ai pas de toit, je m’inscris à Enercoop ou autre qui va me fournir de l’énergie non nucléaire (et donc moins guerrière et moins dangereuse)

– Charlie s’ouvre aux cultures du monde : je voyage dans le but de rencontrer d’autres peuples et nous enrichir mutuellement de nos cultures. J’apprends à écouter, à apprendre, à être humble et ne pas pourrir les environnements écologiques et sociaux des pays que je traverse. Je lis, je dessine, j’échange via internet avec d’autres Charlie du bout du monde…

– Charlie boycott les supermarchés ! C’est fini la sale bouffe qui appauvrit et humilie les paysans du monde entier ! Moins de pétrole dans la bouffe aussi (moins de trajet et de pétrole dans les systèmes de production). Je vais voir les producteurs autour de chez moi, je m’intéresse à leur métier et je leur achète des produits au bon prix. Je monte des groupements d’achats pour finir de me passer de la grande surface.

– Charlie ne finance plus ni le commerce des armes, ni le capitalisme ! Ouf ! C’est fini tout ça ! Je mets mon argent dans une banque éthique comme la NEF qui ne participe pas aux marchés de la monnaie à l’international. Je place mon argent pour des projets que je choisi et qui ont du sens.

– Charlie se décide enfin à accueillir ses frères et vivre bien avec eux. Je m’intéresse à la vie de la voisine d’en bas mais aussi à la vie de ce migrant, sans papier, que je croise dans les rues et qui a besoin d’être accueilli chaleureusement après tout ce qu’il a vécu. Je l’invite et lui donne des coups de main, comme il le ferait pour moi dans son pays.

– Charlie fait de la géopolitique ! J’apprends plein de truc sur l’histoire du monde, sur les peuples et les pays. Je dénonce la France-Afrique, je lutte contre l’accaparement des terres qui crée tant de dégâts dans l’esprit des humains concernés. J’apprends ce que c’est la SOUVERAINETE ! ou comment prendre ses responsabilités, décider en connaissance de cause, assumer. Je milite dans des associations de défense des droits des humains.

– Charlie se la joue écolo ! Je fais attention à la planète car les crises environnementales qui nous arrivent et qui sont de notre responsabilité, vont continuer de faire très mal : migrations dues aux sécheresses, catastrophes, élévation du niveau de la mer, guerres de l’eau, de la nourriture, croissance des inégalités entre les peuples et donc du sentiment d’injustice, de haine….

– Charlie devient zen ! Un peu de méditation ne nous fera pas de mal ! Quel message nous envoie cet événement ? Un grand bol d’amour de soi et d’amour de l’Autre me sera nécessaire pour garder le sourire face à la haine.

Beaucoup de missions pour Charlie finalement avant de retrouver la liberté !

Mais si elle est partagée, la prochaine fois, ça n’arrivera pas, inchallah.

Une grande pensée d’amour pour vous les mamas and papas de 68.

Un fort encouragement pour mes frères et sœurs musulmans.

Un grand coup de pied au cul aussi pour nous tous.

Un grand sourire d’espoir et de paix.

Débranchons les télé, ne tombons pas dans les pièges tendus. Faisons-nous confiance, nous avons les clés pour changer notre monde.

Bisous
Fanny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *