Expériences de lacto fermentation

images_lactoOn ne peux pas vivre auprès des Boucau sans parler de lactofermentation… Alors il paraît qu’avant (dans les siècles avant) c’était la forme de conservation la plus courante et surtout qu’elle a pour pouvoir de sublimer les caractéristiques nutritives des aliments. On a toujours du mal a y croire mais la lactofermentation multiplie la teneur en micro nutriments ou vitamines des aliments !
Aujourd’hui en France on a conservé certaines formes de lactofermentation comme la choucroute mais aussi les fromages et charcuteries d’origine paysanne, le vin… mais globalement ce qui composait les repas de nos grands parents n’est plus utilisé de nos jours.
Alors au Maquis pour conserver les surplus de nos légumes nous avons voulu essayer cette forme très simple (les légumes hachés finement sont plongés dans une saumure d’eau et de sel). Du coup tout y est passé des radis, des tomates, du chou, des carottes mais aussi des prunes et des blettes !
On vous dira lesquelles seront les meilleures…

Eric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *