Expérimentations autour des Plantes tinctoriales

indexAu Maquis a proposé un espace de son terrain pour permettre une expérimentation de plantations de plantes tinctoriales. En lien avec le Parc Naturel du Luberon et l’association Couleur Garance, cette expérimentation devrait permettre de faire émerger des informations utiles pour la création de filières paysannes de plantes tinctoriales dans le Luberon.

La plupart des teintures sont aujourd’hui d’origine chimique et pourtant les teintures naturelles représentent de nombreux avantages et ont fait partie de l’histoire des peuples et leurs cultures. Par exemple le rouge garance qui avait des propriétés antioxydantes était utilisé pour les costumes des soldats pour limiter les infections en cas de blessures. Ou encore le bleu des touareg qui protège de certains UV…

Couleur Garance tente de faire redécouvrir cette richesse des plantes tinctoriales dans son jardin pédagogique de Lauris (allez-y, c’est magnifique ! Et tant de choses à apprendre).

Le Parc du Luberon expérimente de nouvelles filières pour accompagner les habitants et développer la vie économique dans le respect de l’environnement. Les plantes tinctoriales représentent un enjeu intéressant en termes de cultures, de diversification des exploitations agricoles, de création de filière économique, de culture provençale…

Au Maquis mettra cette année en culture 1000m² de persicaire indigo et de garance, selon un protocole bien établi par une Solène, étudiante en thèse sur ces plantes. Système d’irrigation, espacement, paillage seront testés pour voir quels sont les meilleurs rendements et quels sont les méthodes les mieux adaptées.

Affaire à suivre…

Fanny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *