La ferme du Maquis déménage : fin de l’aventure aux Gardiols

On le sait depuis un an dDSCN0376éjà, on ne pourra pas accueillir de public à la nuit sur les terres de David et Jean-Louis Millet. Le PPRI a parlé. La zone est inondable en niveau rouge et orange barré. Aucun espoir, veuillez évacuer Messieurs-Dames.

Durant cette année, on a cherché. On est passé de phase où on a deux terrains, à des phases où on n’a rien. En dents de scie mais toujours avec une possibilité. Mais la question se posait de plus en plus. Pourquoi rester sur des terres agricoles qu’on ne cultive plus qu’à moitié. On apprend, on se forme certes. Mais de l’autre côté, David a embauché un salarié supplémentaire pour travailler les terres. C’est un signe supplémentaire. Ils ont besoin de ces terres plus que nous. On décide donc de partir. On y pense depuis un moment mais on souhaitait partir pour quelque part… Là, on part tout court. Mais n’est ce pas ça l’aventure ? Partir pour des contrées inconnues ?

A Suivre …
A bientôt,
Cat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *