Notre voyage d’étude en Belgique

Dans le cadre d’un financement européen, l’équipe du maquis a eu la chance de pouvoir s’organiser un voyage d’étude pour aller à la rencontre d’initiatives qu’elle trouve pertinentes. Pour nous, c’est une évidence, direction le Nord et la Belgique !

4 jours intenses de visites, de rencontres et de partages de pratiques.  C’est avec plaisir que nous vous embarquons dans ce voyage :  Avignon-Lille : on change de climat mais pas de chaleur, grâce à Benj et Cat toujours là pour nous accueillir !

Premier rdv à Ruisseauville chez « A petits pas »

Mathilde de l’équipe d’A petit pas nous présente les nombreuses activités de l’association. Eco-lieu d’accueil, de pédagogie, d’activités de loisirs, de formations à l’éco-construction, et de développement des initiatives d’économie sociale et solidaire. L’association ressemble beaucoup à notre projet avec 6 ans d’avance ! Et c’est très impressionnant de voir tout ce qui a été développé en quelques années.

http://www.apetitspas.net/

On court ensuite vers Les Anges Gardins

Dominique Hays nous a reçus avec Hafid et l’équipe des Anges Gardins pour une grande discussion sur l’ESS, les transformations sociales, l’alimentation, les alternatives de productions, l’éducation… Beau projet en devenir, de la graine semée aux Chênelet à ce nouveau lieu de production, d’insertion, d’innovations autour de l’alimentation : production locale avec Terre d’Opale, insertion par le jardinage, ateliers consommation responsable, publications (Manuels de cuisine pour tous et manuel des jardiniers sans moyens, kit ressource citoyenneté alimentaire), formation d’ambassadeurs de l’alimentation, chantiers participatifs, maraîchage coopératif, ateliers de cuisine, travaux de recherche sur la production et alimentation…

http://terredopale.fr/

Et zou : direction Belgique pour une réunion avec l’association Quinoa !

Amaury nous a accueillis chez Quinoa, ONG travaillant sur la solidarité internationale, l’interculturalité, l’éducation au développement puis à la citoyenneté. Il nous a notamment présenté lors d’une réunion publique les nouvelles initiatives autour de l’alimentation, de la souveraineté alimentaire, les formations sur les alternatives en Belgique, les outils pédagogiques pertinents et leur vision politique de l’éducation. Nous nous sommes sentis très proches de leur projet pédagogique.

Beaucoup de projets à découvrir : http://www.quinoa.be/

Enfin, la rencontre avec l’association Rencontre des Continents dans un pub de Bruxelles

Daniel Cauchy est la personne qui a été à l’initiative de ce voyage, il nous a mis en lien avec ses partenaires. Nous avons été accueilli par Sebastien qui nous a présenté le projet, cette ONG d’éducation permanente sur les questions de souveraineté alimentaire, d’approches systémiques, d’inter-relations nord/sud, de pédagogie, d’ateliers cuisines auprès de tout public, d’éducation au politique et à la remise en question du système dominant. De futurs partenariats à venir avec cette belle ONG.

http://rdcontinents.canalblog.com/

Lors de notre voyage, s’est tenue une réunion du collectif « jeu de la ficelle, 2 ». Ce jeu inventé par Daniel il y a quelques années est très répandu dans les stages d’éducation à la citoyenneté. Il a été décliné sur diverses thématiques et il est l’outil principal d’expérience de l’inter-relation et de l’analyse systémique. Par contre, les limites de ce jeu se sont faites sentir et Daniel a décidé de monter un groupe de travail pour la réalisation d’un nouveau jeu pédagogique sur ce thème. Nous avons été associés à ce groupe de travail lors de notre voyage et sommes maintenant en relation pour la création de cet outil.

Lendemain matin, gueule de bois et rencontre du jardin du « Début des Haricots »

Simon, Gaël et toute la belle équipe du Début des Haricots nous ont reçu sur 2 jours. De beaux liens entre nos projets encore. Leur action : la ferme urbaine, beau défi au cœur de la ville avec toutes ces initiatives. Des collaborations très intéressantes avec Bruxelles sur les jardins partagés à accompagner, les ateliers pédagogiques autonomisant et des jardins dans toutes les écoles… des projets de vergers collectifs, du fromage de brebis au milieu des immeubles…

http://www.haricots.org/

On file vers Mouscron pour aller visiter le fameux jardin des fraternités ouvrières

Josine, Gilbert, Bruno et toute l’équipe de Mouscron ouvrent leurs portes tous les jeudis après-midi, nous en avons profité pour vivre cette expérience hors du commun et poser quelques questions. Présentation du jardin forêt fruitière qui devient réalité pour nous, magnifique, productif, vivant, ambitieux ! et cette petite ruche à l’intérieur où tout le monde vient chercher des graines pour 3 fois rien, acheter des produits bio en groupement d’achat, commander des arbres, lire des ouvrages de jardinage… tout ça dans une grande solidarité : tout le monde doit pouvoir devenir jardinier, sans moyens, un peu de bon sens, de conseils et de chaleur humaine. Un couple et un collectif exemplaires à tant de niveaux. Véritable université populaire du jardinage, de la solidarité, de l’alimentation… impressionnant de simplicité, de chaleur et d’efficience.

Pour finir, nous retrouvons après quelques années l’association Le partenariat et le Centre Gaïa à Lille

Kathy nous a présente le lieu d’éducation : projet de coopération décentralisé vers le Sénégal qui a développé tout un savoir-faire autour de l’éducation au développement et à l’interculturel. Un parcours d’immersion extraordinaire et bluffant sur la vie à St Louis du Sénégal, et au village, une approche pédagogique interactive très intéressante et qui marche. On s’y croirait !

http://www.lepartenariat.org/centre-gaia.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *